(IVS).- La Conférence des cantons membres du Concordat sur les hautes écoles a nommé le conseiller d’Etat Oskar Freysinger nouveau membre du Conseil des hautes écoles. En raison du transfert du siège du canton du Jura au canton du Valais, le conseiller d’Etat valaisan va succéder dès le 1er janvier 2016 à la ministre jurassienne Elisabeth Baume-Schneider.

Au côté des dix directeurs de l’instruction publique des cantons universitaires, quatre cantons supplémentaires responsables des hautes écoles sont représentés au sein de cette instance. En tant qu’organe politique supérieur, le Conseil des hautes écoles exerce ses compétences en matière de coordination et de financement, l’édiction de dispositions réglementaires, la définition des types de hautes écoles, l’octroi de contributions fédérales et la coordination de la politique des hautes écoles.

La participation du Valais à cette instance revêt une importance particulière. Le Canton pourra non seulement faire valoir sa position dans le cadre de la politique suisse des hautes écoles, mais également influencer les décisions prises dans ce domaine. En corollaire, le Service des hautes écoles (SHE) sera intégré dans le groupe de travail du Conseil des hautes écoles.

L’adhésion du Canton au Concordat sur les hautes écoles fait suite à l’adoption, par les Chambres fédérales, de la loi sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles du 30 septembre 2011. La LEHE poursuit notamment l’objectif de mettre en place un domaine compétitif et de qualité élevée et de continuer à augmenter son efficience et sa transparence.