Hier, en première lecture de l'article constitutionnel instaurant un Conseil de la magistrature, le Grand Conseil l'a accepté par 71 oui contre 46 non et 7 abstentions. Le débat final aura lieu vendredi.
Vous trouverez ci-dessous l'analyse de la presse par rapport à ce sujet. Il est à noter que cette modification de la constitution impliquera automatiquement que le peuple devra se prononcer sur cet objet.


Article du Walliser Bote :

Article du Nouvelliste :