Voyons d’abord les faits : le 5 janvier à 11 h, le gouvernement valaisan in corpore participait à la rencontre traditionnelle des autorités religieuses et civiles. Les deux quotidiens valaisans ont rendu compte de l’événement le lendemain.

1) Un journal correct

Le Walliser Bote, en page 3, publie un reportage assorti de photos où figurent tous les membres du gouvernement, collectivement et individuellement.

2) Un journal vendu

Le Nouvelliste, en page 4, publie un reportage assorti de photos où l’on ne voit que certains membres du gouvernement. Deux d’entre eux semblent avoir boudé l'événement. Devinez lesquels ?

Solution :

Conclusion
Rien de neuf sous le soleil. La Pravda est de retour en Valais, en restaurant les techniques d’information bien connues de la presse soviétique dans ses années de gloire.

Haut : Staline avec son commissaire naval Iéjov. Bas: Staline sans Iéjov, fusillé pour trahison.

Haut : Lénine haranguant la foule avec Trotski et Kamenev. Bas : Lénine sans Trotski et Kamenev.

EN URSS, Trotsky fut systématiquement « effacé » des photos dans les années 30 avant d’être liquidé au pic à glace. En Valais, nous pouvons être rassurés : les ministres en disgrâce réapparaîtront dans les photos du Nouvelliste sitôt qu’il y aura matière à polémique ou dénigrement.

PS : Incident isolé ou omissions délibérées? Un cas semblable, et très récent, peut être étudié ici.